Le Centre c'est aussi:

Activités et spectaclesJeunesse et familleGalerie et expositionsLouez nos espaces
Septembre 2021
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
data-width="215" data-height="300" data-small-header="false" data-adapt-container-width="true" data-hide-cover="false" data-show-facepile="true">
Centre des arts et de la culture de Dieppe


Stationnements / Parkings

img stationnement

Suivez-nous sur le Web

exposition collective 2INVITATION HORIZONTAL Mario Leblanc

Le centre des arts et de la culture de Dieppe accueille dans ces aires ouvertes l’exposition collective de trois artistes visuels, Murielle Caissie, Michelle Savoie, Marjolaine Paulin, jusqu’au 30 septembre 2021. De plus, La Galerie, accueille pour trois mois l'artiste visuel, Mario LeBlanc,  avec son exposition "Espaces repliés et lieux retrouvés" en montre jusqu'au 28 octobre 2021.


Murielle Caissie présente À l’instar de la nature

Ce fut lors d’une promenade, seule, dans les rues de la ville de l’artiste qu’un moment magique se produisit. Le printemps avait laissé ses traces faites par l’alternance de gel et de dégel d’une neige fondante et boueuse. Ces innombrables textures ainsi obtenues, offraient des teintes contrastantes et quoique dénudées de couleur, laissaient un tableau qui a émue Murielle Caissie profondément. L'artiste a semblé être dans un état  privilégié, quasi-irréel. À l’instar de la nature, cette expérience me propulsa petit à petit vers un moment d’éclosion : le résultat en fut la création d’une toile.

Michelle Savoie présente Cubicule

Michelle Savoie apprécie l'ouverture que la création offre où, selon elle, n'existe aucune limite. Elle crée dans le non-jugement. Ultimement, la création et son résultat lui permettent de se connecter avec l'autre et de partager.  Dans sa présente collection, la venue de la pandémie lui a fait revisiter l'entièreté de son évolution créative et retourner à ses sources, ses repères et son essentiel. Michelle aborde une relation renouvelée et profonde avec la toile où elle intègre les techniques variées explorées au fil des ans, les unes chevauchant les autres. Elle a varié les outils qu’elle utilise et elle s'est également amusée à examiner différents matériaux qui lui ont permis de s'abandonner sans toutefois oublier la direction qui l'inspirait.

Marjolaine Paulin présente une série de dix oeuvres

Tout part de l’observation d’une forme intéressante dans la nature, d’une sculpture ou d’une préoccupation sociale. La couleur est au cœur de sa démarche; elle devient sujet ,forme et espace. Elle est la fenêtre de son intimité et de ses émotions du moment. À la mélancolie Marjolaine associe le noir, la tristesse à l’indigo, la joie au jaune, la réflexion intérieure au bleu, le calme et la détente au vert, la survie au rouge. Cette gamme de couleurs l’amène à une gestuelle différente pour chacune de ses œuvres, lesquelles sont des instantanés de vie quotidienne. Marjolaine oscille entre un style géométrique et intuitif. 

Mario LeBlanc présente Espaces repliés et lieux retrouvés

En manipulant la forme du substrat, l’artiste peint des fragments arbitraires de souvenir qui se réunissent pour créer une narrative incohérente. Certaines toiles sont peintes avec des sujets identifiables et d’autres avec des textures ou des couleurs en aplat. Ces deux types de toiles installés ensemble créent un monde abstrait où le spectateur est engagé à chercher un lien entre les éléments présents.

Le vernissage de l’exposition collective aura lieu le 10 septembre de 17h à 19h en personne dans l’atrium du CACD. La Galerie est accessible au public du lundi au vendredi de 9h à 21h, le samedi de 9h à 17h.


----


The Centre des arts et de la culture de Dieppe is hosting a collective exhibit of three visual artists, Murielle Caissie, Michelle Savoie and Marjolaine Paulin, in the  open spaces until September 30, 2021. This dazzling trio of artists are united in their medium, but each one does not lack singularity.

Murielle Caissie presents À l’instar de la nature

It was during a walk, alone, in the streets of my city that this magical moment occurred. Spring had left its traces made by the alternating freezing and thawing of a melting and muddy snow. These innumerable textures thus obtained, offered contrasting hues and although devoid of color, left a picture that moved me deeply. It seemed to me to be in a privileged state, almost unreal. Like nature, this experience propelled me little by little towards a moment of blossoming: the result was the creation of a painting. 

Michelle Savoie presents Cubicule

Michelle Savoie appreciates the openness that creation offers where, she thinks, there are no limits. She creates in the non-judgement. Ultimately, creation and its result allow the artist to connect with others. In Michelle's present collection, the arrival of the pandemic made her revisit her entire creative evolution and return to her sources, her benchmarks and her essentials. Michelle approaches a renewed and deep relationship with the canvas where she integrates the various techniques explored over the years, overlapping each other. She varied the tools she used and played around while examining different materials which permitted her to abandon herself without forgetting the direction which inspired her.


Marjolaine Paulin presents a series of ten artworks

Everything starts from the observation of an interesting form in nature, a sculpture or a social concern. Color is at the heart of her approach; it becomes subject, form and space. It is the window to her intimacy and her emotions of the moment. To melancholy Marjolaine associates black, sadness to indigo, joy to yellow, inner reflection to blue, calm and relaxation to green, survival to red. This range of colors leads her to a different gesture for each of my works, which are snapshots of daily life. Marjolaine oscillates between a geometric and intuitive style. 

Mario Leblanc presents Espaces repliés et lieux retrouvés

Folded Spaces and Found Places, whilst manipulating the shape of the substrate, the artist paints arbitrary fragments of memory that come together to create an incoherent narrative. Some canvases are painted with recognizable subjects and others with textures or solid colors.

The opening of the collective exhibition will take place on September 10 from 5:00 to 7:00 pm in person in the atrium of the CACD. The Gallery is open to the public Monday to Friday from 9am to 9pm, Saturday from 9am to 5pm.